La petite histoire de la Soupière de la Légion d'Honneur en Faïence de Longwy

Publié le par emauxdelongwy

http://photos-b.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/188708_211394015541765_135512796463221_939471_5082361_a.jpg" A l'automne 1804, Napoléon 1er voyage beaucoup. L'un de ces périples le mène successivement à Bruxelles, Aix la Chapelle, Cologne, Coblence, Mayence, Trèves... Il arrive à Longwy le 10 octobre 1804.

 

C'est le commandant de la place forte de Longwy, François Laveleine qui a le grand honneur de recevoir l'Empereur.

Arrivé à une heure et quart de l'après-midi, sous une pluie battante, Napoléon 1er, nouvellement sacré fait le tour des glacis sur le cheval du commandant de cavalerie. (sources : "Napoléon 1er à Longwy, par Suzanne d'Huart, conservatrice aux Archives Nationale, et lettre de Laveleine en date du 13 octobre 1804").

 

Sans doute, connaissait-il l'existence de la Faïencerie de Longwy pour y commander un important service destiné aux Maisons de la Légion d'Honneur, chargées de l'enseignement réservé aux enfants des titulaires de l'Ordre.

 

Est-ce en souvenir de son passage à Longwy ou la tâche fût-elle confiée à la Faïencerie par l'administration ? Nul ne peut aujourd'hui l'affirmer. De ce prestigieux service, il ne reste aucune pièce de platrerie connue. Le Musée municipal de Longwy présente une soupière en terre de Lorraine, d'un diamètre de 250 mm. Celle-ci, adroitement moulée, comporte deux prises en forme d'aigle, une frise de lauriers et d'abeilles. (photo ci-contre)

 

Exécutée en terre blanche, ce modèle légendaire a survécu à travers les époques, car on a continué à en produire. Au XXème siècle, on lui adjoint un présentoir ovalisé, puis certains éléments de relief sont peints en vert empire.

 

Le souvenir de l'empereur reste vivace et en 1969 à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Napoléon Bonaparte, la Faïencerie édite diverses pièces."

Extrait des carnets "Passions et Collections" de Dominique Dreyfus

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article