Une Nuit au Musée des émaux de Longwy

Publié le par emauxdelongwy

19 mai à partir de 19h

Nuit Européenne des Musées

Musée des émaux et faïences

LONGWY

 

Créée en 1999 par le Ministère de la Culture et de la Communication français, cette rencontre permettait à la population d’une ville d’accéder gratuitement aux musées de France, le temps d’une journée de printemps

D’abord conçue dans le but d’attirer le public local vers ces musées et de découvrir les richesses culturelles de la ville, cette rencontre annuelle est devenue, en 2005, la première Nuit Européenne des Musées.

 

Le musée des Émaux et Faïences vous invite, par temps de nuit, le 19 mai à venir découvrir ou redécouvrir l’histoire des émaux et faïences depuis 1798 dans une ambiance particulière et parfois osée.

 

Animations : 

• Jeux d’ombres et de lumières : l’héritage de Vauban, de Séraphin et des Faïenceries.

• Mise en lumière de l’ensemble du bâtiment

• Salle des fours : retrouvez l’ambiance de la boulangerie militaire à l’époque de Vauban

• Salle des bassins : les émaux en ombres chinoises

• Musée : l’histoire des émaux par le biais d’une lanterne magique et concert d’exception du violoncelliste performer luxembourgeois André Mergenthaler.

 

André Mergenthaler

André Mergenthaler propose avec "Cello loops" des relectures surprenantes et colorées des grandes oeuvres du répertoire classique et contemporain, de Philadelphia de Springsteen au Prélude de Bach, en passant par Smoke on the Water de Deep Purple. Avec une virtuosité et une démence géniales, il pousse son violoncelle au-delà des limites connues : il le torture, le pince, le tape, l'électrise, le boucle mais aussi le caresse, le fait frémir, vibrer, hurler... L'exception musicale made in Luxembourg.

 

Nouveau parcours de visites

Afin de rendre les collections du musée plus lisibles et plus accessibles, un nouveau parcours de visite est actuellement en cours de réalisation. Il vise à redonner leur place aux Beaux Arts (sculptures de Jean-Paul Aubé, peintures de Paul Georges Klein) et surtout à réorganiser les espaces consacrés aux productions de faïences et d’émaux. Les techniques seront expliquées, les formes et les styles replacés dans une perspective historique et artistique. Le nouveau parcours permettra également de montrer la continuité de la création au sein des faïenceries de Longwy de 1798 à aujourd’hui, en s’ouvrant à la création contemporaine.

 

Suivre le Musée des émaux sur Facebook

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article